Sinon ?

Sinon ?

Rencontre : Éric Lee, photographe

Publié
13.09.2020

Pour Éric Lee, la photographie, c’est beaucoup plus qu’appuyer sur le bouton d’une caméra, c’est aimer les gens et s’intéresser à eux, en toute sincérité. C’est une démarche humaine. Rencontre avec ce photographe talentueux qui travaille avec Ascencia.

Quel style de photos proposez-vous ?

J’adore les photos en extérieur, avec une lumière naturelle, mais je fais aussi des photos dites « corporate ». Pour donner une autre dimension aux clichés, je suis de ceux qui utilisent beaucoup le noir & blanc. L’intensité des émotions est plus forte, l’intention exacerbée !

Quels sont les avantages de la photographie numérique par rapport à l’argentique ?

La photographie numérique offre plus de flexibilité et d’agilité. On peut prendre un nombre illimité de photos, les visionner de suite et les supprimer à la volée. On a aussi l’avantage de retoucher facilement les photos pour éliminer les petits défauts, modifier les couleurs…

Je dirai que le numérique a changé notre rapport à la photo. Mais on ne doit pas oublier comment faire des photos de qualité, en respectant ou en transgressant volontairement les principes de base de la composition photographique. Une bonne photo reste avant tout l’oeuvre du photographe, pas de son matériel !

Aujourd’hui, pour avoir une bonne photo, faut-il obligatoirement la retoucher ?

Tout dépend du résultat final qu’un photographe souhaite donner à sa photo. Grâce à une bonne maîtrise de ses différents aspects (lumière, cadrage, contraste…), il pourra apporter un autre dynamisme à la photo originale. Ce sont davantage les photos à visée commerciale qui requièrent un editing pour atteindre l’objectif final recherché par le client.

Quelles sont les tendances du moment dans l‘univers photo ?

La période de confinement a poussé les photographes à faire du storytelling. En partant d’un cliché de cette parenthèse hors du temps, ils font des montages et des collages grâce à Photoshop, pour raconter une histoire. Une sorte d’introspection photographique, en immersion dans leur quotidien.

Cette tendance a de quoi inspirer mais je tiens à toujours garder le naturel de mes photos lors des montages. Je raconte une histoire, un sentiment ou une action dans le vif et dans toute sa simplicité.

À l’heure où tout le monde s’improvise photographe sur les réseaux sociaux, est-ce que cela représente un challenge pour vous ?

Je dois avouer que cela me pousse à faire reconnaître à sa juste valeur mes compétences et mon expérience. Cela dit, mes partenaires/clients ont un certain niveau d’exigence auquel je réponds avec plaisir et dévouement. Ils ne se trompent pas sur la qualité du rendu final !

Que conseillez-vous aux personnes qui souhaitent faire carrière en photographie numérique, pour faire de belles photos ?

Chercher l’inspiration dans toutes les choses du quotidien. Aiguiser son oeil comme on ajusterait l’objectif de sa caméra. Écouter et apprendre à connaître les personnes qu’elles côtoient. Avoir une attitude très ouverte, pour développer leur sensibilité à l’esthétique et aux rapports humains. Faire ses propres expériences photographiques en testant différents settings, différents lieux, différentes lumières. S’entourer de personnes qui pourront les conseiller. Et bien sûr, être passionné !

Découvrez l’univers et le travail d’Éric Lee sur son site web : ericleephotography.com

« Une bonne photo reste avant tout l’oeuvre du photographe, pas de son matériel ! »

Publié 13.09.2020

What Else

Enjoy!

Survivre au XXIe siècle quand on est technophobe

October 20 2020

Ce nouveau spécimen est celui qui refuse d’utiliser les nouvelles technologies, ou...

Busy

Ascencia’s Safe Shopping Plan

October 18 2020

During the confinement, Ascencia has implemented a #SafeShopping plan which comprises of...

keyboard_arrow_up