Enjoy!

Enjoy!

Survivre au XXIe siècle quand on est technophobe

Publié
20.10.2020

Ce nouveau spécimen est celui qui refuse d’utiliser les nouvelles technologies, ou s’il le fait, c’est pour faire le strict minimum. Quand on vous dit MB, TB, cela sonne comme une langue étrangère ? Vous avez toujours des dizaines de mises à jour en attente ? Chances que vous êtes un technophobe. À l’ère du numérique, difficile de trouver votre place. Nos conseils pour survivre dans ce monde trop étranger.

#1

RECONNAISSEZ VOTRE PEUR

On recense une première catégorie de technophobe : « Oui, je suis un nostalgique, je privilégie l’essentiel… », derrière ce discours se cache peut-être la peur de l’inconnu tout simplement. La première étape serait de l’accepter pour mieux la comprendre. Identifiez ce qui vous angoisse : peur de supprimer des dossiers à cause d’une mauvaise manip ou d’installer un virus en téléchargeant un logiciel ? Souvent déraisonnables, ces craintes sont le fruit de votre imagination.

#2

FIXEZ-VOUS DES OBJECTIFS RÉALISTES

Établissez une liste de trois plateformes, gadgets ou outils, par exemple, qui pourraient vous aider dans votre quotidien. Le but : vous motiver à utiliser ces petits engins. Donnezvous une année complète pour les découvrir. Dire oui au changement est la seule façon d’affronter votre peur.

#3

ASSUMEZ VOTRE CHOIX

La deuxième catégorie de technophobe se passe volontiers des superflus. Vous êtes un anti-conformiste et partisan de l’anti-gaspi ? Ne vous sentez pas obligé d’acheter les ordinateurs ou portables dernier cri pour être à la page. Affichez fièrement votre choix. Pas la peine de vous ruer vers tous les nouveaux réseaux sociaux comme font les autres pour vous faire accepter. Choisissez des applications qui sont en phase avec vos valeurs.

Dire oui au changement est la seule façon d’affronter votre peur.

#4

FAITES-VOUS AIDER PAR LES AUTRES

Vous n’êtes pas à l’aise avec les nouvelles technologies et avez peur de vous ridiculiser ? Demandez de l’aide autour de vous. Les gens sont en général ravis d’aider pour profiter de ce petit boost à l’égo, en guise de récompense. Et si vous avez peur qu’on vous prenne pour un has-been, les tutoriels #Howto sur YouTube foisonnent. Sans oublier Google, qui se veut être un ami en la matière.Vous n’êtes pas à l’aise avec les nouvelles technologies et avez peur de vous ridiculiser ? Demandez de l’aide autour de vous. Les gens sont en général ravis d’aider pour profiter de ce petit boost à l’égo, en guise de récompense. Et si vous avez peur qu’on vous prenne pour un has-been, les tutoriels #Howto sur YouTube foisonnent. Sans oublier Google, qui se veut être un ami en la matière.

#5

AYEZ UNE OUVERTURE D’ESPRIT

Vos amis ne partagent pas vos convictions sur les nouvelles technologies. N’essayez pas de les convertir, vous passerez pour le lourdaud de la bande. Pour ne pas polluer vos relations, respectez leur avis. Ils respecteront autant le vôtre. Vous pourrez dire bonjour à l’épanouissement et vous ne vous sentirez pas persécuté dans ce monde résolument technophile.

Ne vous sentez pas obligé d’acheter les ordinateurs ou portables dernier cri pour être à la page.

#6

CULTIVEZ VOTRE CÔTÉ JOMO

L’avantage d’être un technophobe est la surabondance de temps libre dont vous jouissez car vous n’êtes pas à l’affût du dernier challenge à relever ou du dernier tweet le plus ridicule sur la toile… Mettez tout ce temps à profit ! Entourez-vous de vos quelques amis qui vous sont chers (faute d’avoir un compte Facebook, vous n’aurez pas 200 amis comme certains !). Lisez, méditez, faites du jardinage, faitesvous plaisir et ne vous cachez pas dans votre bulle.

Publié 20.10.2020

Enjoy!

Enjoy!

Survivre au XXIe siècle quand on est technophobe

Publié
20.10.2020

Les applications indispensables à votre séance shopping

Enjoy!

Publié
20.09.2020

Vous serez d’accord pour dire que le shopping peut vite devenir un vrai calvaire quand vous êtes un adepte du healthy lifestyle. Les produits que vous achetez contiennent-ils des substances nocives ? Comment décrypter les étiquettes pour acheter responsable ? Et pour consommer sain ? La technologie s’engage à vous retirer l’épine du pied. Voici une liste d’applications, téléchargeables sur Google Play, qui vous aideront à faire votre shopping en toute tranquillité.

#1

Open Food Facts

Simple d’utilisation et dotée d’une interface ergonomique, cette application vous permet d’opter pour des produits alimentaires sains. Elle vous informe sur la composition des denrées et sur la qualité nutritionnelle des ingrédients. Le niveau de transformation des ingrédients et l’empreinte carbone du produit sont aussi indiqués. Votre petit est allergique aux arachides ? L’appli vous avertira aussi du risque allergique d’un aliment grâce à l’option Allergen Alert.

#2

INCI Beauty

INCI Beauty, c’est l’appli par excellence des addicts des produits cosmétiques. Un scan du code-barres de votre produit suffit pour obtenir une analyse de sa composition. L’appli vous indiquera si un ingrédient est potentiellement irritant, s’il est réglementé ou s’il est à risque. Et si vous n’êtes pas satisfait de la note, elle vous proposera une alternative plus saine. Le plus : vous pouvez aussi partager vos avis avec les membres de la communauté.

#3

Good on You

Vous allez l’adorer si vous êtes un défenseur de la slow fashion. L’appli vous permet de vérifier si une marque est éthique et écoresponsable. Elle identifie les marques qui sont respectueuses de la flore, de la faune et de l’humain. Elle est même en mesure de vous déconseiller certaines marques. À télécharger à tout prix si vous ne voulez pas être la proie du greenwashing.

#4

ScanUp

ScanUp vous permet de découvrir ce qui se cache derrière les produits alimentaires que vous achetez. Une fois le code-barres scanné, vous pourrez visualiser toute une série d’informations sur le produit : sa valeur nutritionnelle, s’il contient des additifs, s’il a été transformé, entre autres. Les membres de la communauté échangent leur avis sur les produits. Un des avantages de l’appli est que vous pouvez créer, modifier et partager vos listes de courses. Avec ScanUp, vous vous retrouverez facilement dans les méandres des rayons !

#5

EthicAdvisor

À partir d’un scan de votre produit alimentaire ou cosmétique, l’application vous renseigne sur l’impact éthique de celui-ci. Grâce à l’ethiscore, vous saurez si votre produit est nuisible à votre santé et à la nature. Elle repère, entre autres, les perturbateurs endocriniens, les additifs et identifie le NOVAscore (le degré de transformation) des aliments. L’appli vous invite à personnaliser votre profil en y renseignant les valeurs que vous tenez à coeur. Des alternatives aux produits nocifs, reflétant vos engagements, vous seront ensuite proposées.

#6

Infood

L’appli pour les végans, les végétariens, les intolérants au lactose, ceux qui ont abandonné le gluten… et la liste s’allonge ! Grâce aux filtres disponibles, vous pourrez renseigner vos préférences alimentaires. Après avoir scanné le code-barres de votre produit, vous serez informé si les ingrédients que vous devriez éviter y sont présents.

Publié 20.09.2020

Enjoy!

Enjoy!

Les applications indispensables à votre séance shopping

Publié
20.09.2020

Gérer les enfants pendant son shopping

Enjoy!

Publié
04.08.2020

« On a fini ? », « On a fini ? », « J’ai faim ! », « Je veux ça ! », « Ouin, je veux rentrer !!! »… Oui, il n’est jamais facile de faire son shopping calmement avec les enfants. Le centre commercial a vite fini de devenir le royaume des cris, des menaces voire des fessées ! Quelques conseils pour vous aider à shopper en toute tranquillité.

#1

AN-TI-CI-PEZ, C’EST LA CLÉ !

Marre des cris, des trépignements et des pleurs ? Anticipez ! Anticipez leur besoin de bouger, leur fatigue, leur faim, leur soif. Apportez de quoi manger et les distraire. Glissez dans votre sac leurs jouets favoris ou livres de coloriage. Préparez leur une petite collation à emporter. Vérifiez que vous n’avez rien oublié avant de sortir.

#2

POSEZ DES LIMITES

« Alexandre, si tu continues, tu vas être puni ! », « Élodie, je t’ai dit d’arrêter là, non ? », « Continue, tu vas voir là ! » Ça peut vite chauffer quand les enfants commencent avec leurs caprices. La solution est d’établir au préalable des limites concernant leurs comportements. Discutez ensemble de ce qui est acceptable ou pas et des conséquences qui s’ensuivront : « Si tu es sage, on ira chez Doodland après les courses » ou « Si tu ne fais pas de caprices, on s’arrêtera manger une glace chez Angelberry ».

#3

CAP SUR LE KID’S CORNER !

Si votre shopping ne concerne pas vos petits et qu’ils sont suffisamment grands pour jouer tout seul ou avec d’autres enfants, vous pouvez les laisser un moment au Kid’s Corner du centre commercial, par exemple au Koala Happy Islands ou au Doodland, pour se dépenser le temps que vous faites vos achats de Pâques. Il y a pas mal d’activités auxquelles ils pourraient s’adonner. On a bien dit de les laisser un moment hein. N’oubliez pas de revenir les chercher après !

#4

DONNEZ-LEUR DE PETITES TÂCHES À FAIRE

Ça peut être agaçant voire énervant de faire les courses avec les enfants au supermarché. Pour que ça soit un moment agréable en famille, encouragez-les à participer aux emplettes. « Lequel est mieux pour la santé d’après toi ? », « Tu aides papa à vérifier qu’il a tout pris ? ». Dans le rayon petit-déjeuner, chronométrez le temps que votre nouvel allié prend pour trouver son paquet de céréales et encouragez-le à battre son record dans un autre.

Pour que ça soit un moment agréable en famille, encouragez-les à participer aux emplettes.

#5

DONNEZ-LEUR DE PETITES TÂCHES À FAIRE

Très important ! Il ne faut surtout pas trop en demander aux enfants. Essayez de vous mettre à leur place. Comment vous sentiriez vous, si vous deviez passer la journée à suivre votre patron partout sans avoir votre mot à dire ? De même, un enfant fatigué deviendra plus facilement irrité et un enfant qui a faim risque de faire toute une scène en passant devant des magasins de friandises.

#6

LAISSEZ VOS P’TITS MONSTRES À LA MAISON !

Non pas pour qu’ils ne vous embêtent pas mais afin de leur éviter une surcharge émotionnelle. « Hein ? » On s’explique : les enfants tendent à se sentir dépassés par tout ce qu’ils voient et entendent. Et devinez où il y a tout un tas de stimulations visuelles et sonores ? Exactement ! Il serait donc préférable pour le bien-être de tout un chacun qu’ils restent avec mamie, papi ou dada le temps d’une journée !

Publié 04.08.2020

Enjoy!

Enjoy!

Gérer les enfants pendant son shopping

Publié
04.08.2020

Musique de notre île

Connaissez-vous bien les artistes mauriciens et la musique locale ? Petit quiz sympathique pour refaire ou parfaire vos connaissances.

Enjoy!

Publié
22.04.2020

1

En quelle année le séga tipik mauricien a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO ?

A. 2010 B. 2019 C. 2014

2

Quelle jeune artiste mauricienne avait assuré la première partie de Zazie à l’Olympia fin 2019 ?

A. Lisa Ducasse B. Jane Constance C. Virginie Gaspard

3

Qui est l’interprète de Leve Do Mo Pep ?

A. Ras Minik B. Ras Natty Baby C. Ras Nininn

4

Qui prête sa voix à la nouvelle vague Pop-Indie de notre île ?

A. Annette B. Ananas C. AnneGa

5

Complétez les paroles de la chanson suivante : Jouni al kot Jouna, Jouna finnn al…

A. …lav so lipié gri B. …van vane C. …ramass bigorno

6

Comment s’intitulait le premier album du Grup Latanier ?

A. Kok sante B. Ravann be bate C. Krapo kriye A. Kok sante

7

Quel atelier de musique a formé les deux jeunes qui ont décroché un stage à la prestigieuse école américaine de musique, Berklee ?

A. Mo’Zar B. Baz’Art C. Mizik’ar

8

Il est aussi connu sous le sobriquet de Bhai Abou. Lui c’est :

A. Bam Cuttayen B. Claudio Cassimally C. Claudio Veeraragoo

9

Quel est le nom complet de Ti frère ?

A. Serge Lebrasse B. Jean Alphonse Ravaton C. Michel Legris

Publié 22.04.2020

Enjoy!

Enjoy!

Musique de notre île

Publié
22.04.2020

Nos conseils pour une belle fête de Maha Shivaratree

Enjoy!

Publié
17.02.2020

Maha Shivaratree, célébré en honneur du dieu Shiva, est l’une des plus grandes fêtes du calendrier hindou. Rassembleuse, elle convie tout le monde à y participer. Jeûne, rituels, prières, confection des kawar et pèlerinage font partie intégrante des traditions. Toutefois pour bien vivre les célébrations, une préparation en amont est de rigueur. Allez, on retrousse les manches et hop ! On s’y colle.

#1

Préparez-vous mentalement

Les célébrations s’accompagnent souvent de changements qui chamboulent le quotidien. Le jeûne, par exemple, ne laisse très certainement pas indifférent. Préparez – vous mentalement pour ne pas le subir comme une épreuve mais en faire une étape régénératrice. Pour cultiver votre zénitude et ouvrir vos chakras, vous commencerez vos journées par une petite séance de méditation. « Ommmm… »

#2

Éduquez votre corps

Si vous êtes de ceux qui souhaitent entamer un pèlerinage vers le lac du Grand Bassin, une préparation physique est tout aussi essentielle. Pour être dans une forme olympique le jour J, de la marche à pied pour tonifier vos muscles est vivement recommandée. Vous habituerez ainsi votre corps à un effort physique et le préparerez à cette longue traversée. Et pourquoi ne pas vous offrir un massage pour bichonner vos pieds ?Si vous êtes de ceux qui souhaitent entamer un pèlerinage vers le lac du Grand Bassin, une préparation physique est tout aussi essentielle. Pour être dans une forme olympique le jour J, de la marche à pied pour tonifier vos muscles est vivement recommandée. Vous habituerez ainsi votre corps à un effort physique et le préparerez à cette longue traversée. Et pourquoi ne pas vous offrir un massage pour bichonner vos pieds ?

#3

Trouvez votre juste milieu

Le corps est le temple de l’âme. La phrase bateau par excellence, qui n’est pourtant pas inexacte. Pour bien traverser cette période charnière qui sera ponctuée de changements alimentaires et d’habitudes, être à l’écoute de votre corps est un impératif. Trop d’effort physique ou un jeûne inadapté épuiseront vos batteries. Trouvez votre juste milieu pour que votre santé, physique ou mentale, n’en pâtisse pas. Octroyez-vous des moments de repos pour vivre sereinement cette période.

#4

Munissez-vous d’un survival kit

Prévoyance oblige… Casquette et crème solaire pour affronter le soleil de plomb durant votre pèlerinage. Un parapluie pour se protéger des ondées qui vous taquineront. Les inévitables boursouflures et oignons seront aussi au rendez-vous après plusieurs kilomètres parcourus. Armez-vous de sparadraps et de pansements pour protéger vos bobos.

#5

Choisissez des équipements adaptés

Pour ne pas faire de votre pèlerinage une expérience pénible, choisissez des vêtements et chaussures adaptés. Optez pour des chaussures hyper confortables pour ne pas avoir les pieds en compote. Et nul besoin de vous équiper d’une avalanche de sacs. Des gilets réfléchissants et lampes torches sont aussi recommandés pour plus de sécurité et visibilité.

#6

Alimentez-vous intelligemment

Attention à ne pas vous empiffrer de tout et de n’importe quoi car risque d’intoxication alimentaire il y aura. Ti pouri, gato-pima, alouda, briani… les bons samaritains n’hésiteront pas à vous tenter. Il va sans dire que tout cela est fortement calorique et pas très sain. Optez pour des plats plus légers et prévoyez un en-cas fait maison. Pour éviter des malaises, hydratez-vous régulièrement.

#7

Prenez votre temps

Rassurez-vous, le pèlerinage n’est pas un marathon. Ralentissez. Prenez des pauses et profitez du paysage qui s’offre à vous. Faites de ce pèlerinage un moment pour vous ressourcer. Ce sera aussi l’occasion d’échanger avec les autres et de faire de belles rencontres.

#8

Concoctez une motivational playlist

Et une playlist pour vous booster durant ce voyage spirituel. Deux options : la playlist zen et la playlist stimulante. Pour la première, de l’électro posée pour vous apaiser et pour la deuxième les chansons style Eye of the tiger (Eh oui !) qui motivent à bloc à tous les coups. Et une playlist pour vous booster durant ce voyage spirituel. Deux options : la playlist zen et la playlist stimulante. Pour la première, de l’électro posée pour vous apaiser et pour la deuxième les chansons style Eye of the tiger (Eh oui !) qui motivent à bloc à tous les coups.

Pour redécouvrir les coutumes sous un nouvel œil

#9

Partagez l’expérience avec vos amis

Pour redécouvrir les coutumes sous un nouvel œil, invitez vos amis des autres religions à célébrer avec vous. Vous vivrez ainsi un moment convivial tout en les initiant à votre culture. Vous apprécierez ainsi cette fête autrement.

Publié 17.02.2020

Enjoy!

Enjoy!

Nos conseils pour une belle fête de Maha Shivaratree

Publié
17.02.2020

Comment bien vivre l’année du rat

Enjoy!

Publié
22.01.2020

Le 24 janvier prochain, l’année du cochon de terre laissera sa place à celle du rat de métal. Si vous n’êtes pas familier avec l’astrologie chinoise, cet évènement n’est probablement pas inscrit dans votre calendrier. Et pourtant, les traits de caractère du rat sont riches en enseignements : ambition, sociabilité, ou encore intelligence. Afin de vous en inspirer au mieux, voici quelques conseils qui pourraient vous permettre de vivre une superbe année 2020.

#1

Rester hyperactif :

l’année 2020 sera productive ! Peu importe les activités de prédilection que vous choisirez, il faudra les pratiquer régulièrement. Oui, même s’il s’agit de l’imitation de pigeon ou la collection de boîtes de sardines. L’essentiel, c’est de ne pas s’ennuyer comme un rat mort.

#2

Étendre son réseau d’amis :

il est crucial de préciser que ce conseil ne s’applique pas aux réseaux sociaux, mais bien à la vraie vie. Fréquentez des lieux animés comme les coffee shops par exemple. Vous y trouverez des espresso, macchiato et plein d’autres boissons chaudes qui se terminent au O. Plus important encore, vous y ferez sûrement de nouvelles rencontres.

#3

Adoptez une alimentation variée :

le rat est un omnivore opportuniste. Imitez-le. Pas en allant fouiller dans les poubelles, mais plutôt en vous nourrissant de manière équilibrée et hétéroclite. Vous pourriez par exemple vous ouvrir à des nouvelles saveurs en vous essayant à des cuisines étrangères. Autre solution, plus radicale, faites vos courses les yeux bandés pour apporter de la surprise dans vos assiettes.

Vous obtiendrez des résultats et donc une bonne excuse pour les célébrer.

#4

Devenir un rat de bibliothèque :

exit la lecture de mini-articles sur votre Smartphone, il est temps de la jouer à l’ancienne. En errant dans les allées de votre bookcourt, vous travaillerez sur votre ouverture d’esprit et votre culture. Mieux encore, vous aurez plein de choses à rat-conter !

#5

Bossez (encore plus dur) :

dans le monde animal, les rats ont bâti leur succès sur leur abnégation au travail. Pourquoi pas vous ? Soyez méticuleux et consistant dans votre job. Vous obtiendrez des résultats et donc une bonne excuse pour les célébrer. Work hard. Play hard.

#6

Éviter de galoper :

le saviez-vous ? En astrologie chinoise, le rat est hautement incompatible avec le cheval. Fuyez l’hippodrome du Champ de Mars. Préférez des moyens de transport alternatifs comme les voitures hybrides et électriques, les vélos ou le métro.

#7

Être au poil :

il n’y a rien de moins ragoûtant qu’un rat qui n’entretient pas son apparence. Le vrai beau rat des villes, lui, fréquente les salons de beauté et se procure des produits adaptés. Il brille en société et se sent bien dans sa peau. Le rat des champs, quant à lui, a le poil tout froissé et sent les égouts. Et vous, vous êtes plutôt rats des villes ou rats des champs ?

#8

Briser les règles de la séduction :

selon une étude menée en laboratoire sur des rats, ce sont les femelles qui séduisent les mâles. Généralement, elles les invitent à déguster un morceau de fromage pour briser la glace. Puis, elle entame une danse composée de petits sautillements pour développer le désir. Vous aussi, devenez plus original dans votre approche romantique. Ce n’est quand même pas aux autres rongeurs de vous dire comment faire. Alors croquez la vie à pleines dents !

Publié 22.01.2020

Enjoy!

Enjoy!

Comment bien vivre l’année du rat

Publié
22.01.2020

Les 5 commandements de la salle de sport

Enjoy!

Publié
07.06.2019

Forte de ses bienfaits, la salle de sport fait de nombreux adeptes chaque année. Une seconde maison pour certains, un lieu où se défouler pour d’autres, cet espace où trônent appareils de cardio et de musculation comporte un code de bonnes conduites, plébiscité par ses adhérents. Pour vous qui débutez, ces cinq conseils sont à prendre à la lettre afin de faciliter votre intégration et vous permettre d’en profiter pleinement.

Ta serviette, tu apporteras

Règle numéro un : l’hygiène. Si les salles de sport ont été conçues pour se dépenser, donc transpirer, il n’en est pas moins un lieu où la propreté est de mise. S’équiper d’une serviette est ainsi le premier réflexe à adopter lorsqu’on fréquente une salle de sport. À placer sur la machine de musculation ou sur le tapis, cela évitera au prochain utilisateur d’essuyer votre sueur avant d’entamer sa série d’exercices.

« Bonjour ! », tu diras

Au-delà d’être un établissement de remise en forme, la salle de sport est un lieu de rencontre, jusqu’à être perçue comme une petite famille par les habitués. Afin de favoriser une ambiance conviviale, il est essentiel de respecter les bases de la courtoisie. Un simple bonjour, un signe de tête ou même un sourire ne vous feront pas de mal, d’autant plus que ce sont des personnes que vous croiserez fréquemment.

Forte de ses bienfaits, la salle de sport fait de nombreux adeptes chaque année.

Des conseils, tu demanderas

Les premières séances sont certes les plus intimidantes. Entre les bonnes postures à adopter pour réaliser un exercice et les machines de musculation à régler en fonction de sa taille, son poids et ses objectifs, difficile de s’y retrouver sans les conseils d’un coach sportif ou d’un habitué. Pour noter des résultats visibles, il vous faudra dépasser cette timidité, mettre votre ego de côté et demander de l’aide. Après quoi, ce sera à votre tour d’offrir votre aide aux nouveaux membres.

Les haltères, tu rangeras

Un sujet qui fâche : les haltères qui traînent. Qu’il soit léger ou lourd, lorsque vous déplacez un équipement, il va de soi de le remettre à sa place une fois l’utilisation complétée. Non seulement cela peut causer des accidents mais il évitera au prochain de faire le tour de la gym, à la recherche d’un haltère.

Appliqué, tu seras

Passer des appels téléphoniques à tout bout de champ peut clairement déranger la personne à côté de vous. Respecter l’autre est ainsi primordial pour maintenir une bonne entente. N’oubliez pas que vous êtes vous-même dans cet environnement pour vous dépasser et que pour le faire, il faudra bannir toute distraction. Lorsque viendra le moment de faire un bilan de santé, les résultats parleront d’eux-mêmes.

Publié 07.06.2019

Enjoy!

Enjoy!

Les 5 commandements de la salle de sport

Publié
07.06.2019

6 conseils pour réussir son jeûne

Enjoy!

Publié
30.05.2019

Un moment d’introspection, c’est une période où l’individu demande le pardon, purifie son corps et rompt avec ses habitudes. Pour d’autres, cette privation de nourriture serait une thérapie qui rééquilibrerait le corps et le mental. Qu’il soit motivé par des convictions religieuses ou par des raisons personnelles, rigueur et discipline sont requises pour le réussir. Vous approuverez sans doute si nous vous disons que le jeûne est un véritable parcours du combattant. We’ve been there and we feel for you!

#1

Préparez votre corps

jeûne, changez petit à petit votre alimentation et optez pour des repas plus légers, tout en réduisant vos activités physiques. Mauvaise nouvelle pour les fitness addict ! Le but de cet exercice est de ne pas brusquer vos habitudes pour que votre corps puisse s’adapter aux changements qui suivront.

#2

Restez zen

Inspirez profondément et expirez lentement. La respiration alternée est un exercice qui vous permettra de débuter votre journée du bon pied. Cinq minutes de respiration alternée suffiront pour vous booster et vous détendre à la fois.

Une thérapie qui rééquilibrerait le corps et le mental

#3

Reposez-vous !

C’est temporaire. Toutefois, il est impératif d’avoir des heures de repos adéquates. Respectez vos heures de sommeil car cela facilitera la régénération de vos tissus et vous fera le plein d’énergie.

#4

S’hydrater, s’hydrater et s’hydrater

Le maître mot, vous l’aurez compris, est l’hydratation. Une fois le jeûne rompu, vous devrez consommer beaucoup de liquides tels que soupe, infusion, jus, sans oublier l’eau. Cela permettra une élimination efficace des toxines, vous évitera des migraines et contribuera au bon fonctionnement de votre organisme.

#5

Privilégiez une alimentation saine

Ce n’est pas parce que vous vous êtes privé de la bonne chère pendant quelques jours qu’il faudra se goinfrer de sucreries dès que vous en aurez l’occasion ! Consommez des fruits pour un apport en vitamines et favorisez une alimentation riche en sucres lents (glucides). Comme les sucres lents sont absorbés moins rapidement par l’organisme, ils vous épargneront des fringales. Vous pourrez les retrouver dans les céréales, pains complets, pâtes et riz, etc.

Respectez vos heures de sommeil

#6

Souriez !

Le jeûne n’est pas synonyme de souffrance. Il symbolise, au contraire, un temps de réflexion personnelle et de purification. Mieux encore, c’est l’occasion d’abandonner les mauvaises habitudes alimentaires qui affectent, sans que vous en ayez conscience, votre état d’esprit. Votre corps ne peut que vous en remercier.

Publié 30.05.2019

What Else

Enjoy!

Survivre au XXIe siècle quand on est technophobe

October 20 2020

Ce nouveau spécimen est celui qui refuse d’utiliser les nouvelles technologies, ou...

Busy

Ascencia’s Safe Shopping Plan

October 18 2020

During the confinement, Ascencia has implemented a #SafeShopping plan which comprises of...

keyboard_arrow_up